Histoire

À l’origine, l’asbl « Erreurs Médicales » a été fondée par Jean Rodriguez en hommage à son fils Alan, décédé suite à une faute médicale lors d’une extraction de dents de sagesse.

Suite à ce drame, et dans un mouvement de solidarité humaine, il a souhaité mettre en place un service pour venir en aide aux autres victimes.

 

Depuis plus de 20 ans, l’association défend les droits des patient-e-s (ou de leurs familles), elle les conseille et les accompagne dans leurs démarches pour découvrir si une faute médicale a été commise ou non.

Soucieuse de s’ancrer dans la réalité quotidienne des personnes résidant en Belgique et interpellée par les nombreux problèmes que la société rencontre actuellement, l’association a souhaité élargir son champ d’action et développer de nouvelles activités pour répondre au mieux aux besoins de la société d’aujourd’hui.

Pour répondre à ce challenge, nous avons entrepris un travail de réflexion sur les problématiques observées lors du suivi des personnes fréquentant nos services et ceux de nos partenaires. Constatant l’ensemble des obstacles se présentant sur le parcours des individus face à l’émergence de nouveaux défis, il nous est apparu primordial de proposer des alternatives adéquates en réponse aux difficultés vécues par des publics fragilisés.

Nous sommes devenus « PREMISSE – Questions & Alternatives – Erreurs Médicales asbl » afin de proposer ces nouveaux dispositifs sociaux liés aux enjeux de santé et de bien-être. Pour ce faire, nous articulons nos activités autour de 5 axes principaux: la santé/bien-être, l’égalité des chances, le service d’aide socio-juridique, la famille et la consommation responsable. Nous avons choisi de nous focaliser sur ces sujets car ce sont les plus pertinents dans notre champ d’intervention.